L’ermite : hors du monde ou en son cœur ?

par soeur Catherine ermite

soeur Catherine est ermite dans les Alpes depuis 23 années, dont 15 très retirées.

« Même seul, le solitaire n’est jamais isolé, il est toujours uni aux autres, sa solitude est en quelque sorte nécessairement plurale. Par la force de l’adhésion de l’amour, le solitaire se trouve uni à tous ses frères ; et cela d’une façon quasi sacramentelle. En lui se réalisent ainsi deux qualités fondamentales que l’Eglise reçoit de l’Esprit-Saint : celle qui unifie et celle qui diversifie. »

Saint Pierre Damien, « Dominus vobiscum », XIe s.

Lire la suite « L’ermite : hors du monde ou en son cœur ? »

Publicités

La paix intérieure : refuge fermé ou foyer rayonnant ?

par soeur catherine, ermite depuis 23 années dont 15 très retirées.

 » La paix est toujours en Dieu, car Dieu est la paix et la paix ne peut être détruite, mais la discorde est détruite. Cherchez donc à garder la paix. »

saint Nicolas de Flüe, ermite, lettre aux Bernois, 1482

C’est parce que l’ermite saint Nicolas de Flüe était lui-même établi dans la paix qu’il put la rétablir entre les cantons helvétiques sur le point de sombrer dans la guerre civile. La valeur  » paix  » est celle qui demeure ; tout ce qui est de l’ordre de la violence et de la discorde est vain car destiné à disparaître. C’est pourquoi, sans angélisme ni utopie, l’ermite invite à l’engagement nécessaire pour conserver ou construire la paix. Lire la suite « La paix intérieure : refuge fermé ou foyer rayonnant ? »

Oraison au cœur de la vie sauvage

Entretien avec soeur Catherine ermite

A quand remonte l’éveil de votre foi ?

Je m’en souviens très bien ! Un ami m’avait convaincu de prier, alors que je n’en voyais pas l’intérêt. J’étais jeune adulte , j’étais quelqu’un de très actif. « Tu t’engages beaucoup dans le travail, me dit-il, cela t’apporte une certaine joie, mais le bonheur est ailleurs. Il est en Dieu. Et si tu veux trouver ton bonheur profond, il faut prier, entrer en relation avec Lui ». A cette époque, Dieu et le Christ n’avaient aucune réalité dans ma vie. Je lui ai répondu : « Mais je n’y crois pas du tout ! » Il a insisté : « Essaie ». Lire la suite « Oraison au cœur de la vie sauvage »

Solitude : dangers et beauté

par soeur catherine ermite

La solitude. Certains la fuient, d’autres la recherchent. Elle peut être subie ou choisie ; temporaire ou choix de vie ; ressentie ou réelle ; mal vécue ou bienheureuse. Elle fortifie certains et en déstructure d’autres ; elle peut être un temps privilégié de mise au point, de clarification, d’approfondissement ; un temps fort de mise à l’épreuve et d’aguerrissement ; ou encore un moment propice à la simplification, au détachement ; un temps de libération. A l’inverse la solitude peut être une épreuve douloureuse, angoissante et déstabilisante. Lire la suite « Solitude : dangers et beauté »

Ermites de notre époque

La vie érémitique peut tenir en quelques mots : prière, retrait du monde, solitude en Dieu, renoncements … On peut y ajouter : pauvreté, combat spirituel, intimité avec le Christ, silence. Cette austérité est possible car Dieu comble celui qui quitte tout pour se livrer à Lui Seul ; l’ermite reçoit en échange un bonheur qui surpasse toute privation et annonce la béatitude éternelle. Lire la suite « Ermites de notre époque »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑